SOINS INFIRMIERS

Les soins infirmiers à domicile ont pour but de diminuer la durée des hospitalisations, d'apporter une alternative à l'hospitalisation, de permettre un maintien à domicile des patients de manière adaptée à leurs besoins. Ils permettent également de favoriser l'autonomie du patient et d'offrir des prestations de soins individuelles et personnalisées de qualité, dans un univers connu. La flexibilité des horaires me permet de m'accorder à votre rythme de vie et de me coordonner avec les autres professionnels.

 

J'interviens à domicile auprès d'enfants, d'adolescents, d'adultes, de personnes âgées ou en perte d'autonomie ainsi qu'auprès de personnes handicapées, aussi bien en cas de maladie que d'accident. Mes interventions se déroulent en semaine du lundi au vendredi (le week-end sur demande). Pour des questions pratiques, mon territoire d'intervention se limite au littoral ouest. Je peux me déplacer dans le reste du canton pour les soins spécifiquement demandés en présence d'animaux. Les horaires de soins sont définis avec le patient lors de la première visite.

 

Je suis affiliée à l'ASI et travaille en tant qu'infirmière indépendante en collaboration avec:

  • TIM (ton infirmière à la maison);
  • Nutradom (nutrition entérale et parentérale à domicile);
  • les pédiatres;
  • les médecins traitants;
  • l'Hôpital neuchâtelois;
  • les réseaux de soins infirmiers indépendants de Neuchâtel;
  • les ergothérapeutes, physiothérapeutes, psychologues, diététiciennes, orthophonistes, etc. gravitant autour du patient;
  • les pharmacies;
  • les laboratoires.

 

Sur ordonnance médicale, mes prestations vous sont remboursées à 90% par votre assurance maladie.

 

 

MES PRESTATIONS SPÉCIFIQUES:
LES SOINS INFIRMIERS AVEC MES ANIMAUX

Pour les personnes qui le souhaitent, je propose des soins infirmiers au contact du chien ou du lapin. Ces prestations sont demandées indépendamment de la prescription médicale. Tous les soins peuvent être réalisés au contact de l'animal, mais le travail avec lui sera adapté à chaque soin afin de garantir les mesures d'hygiène.

 

Selon Anne Perrot, consultante en hygiène hospitalière et alimentaire à la fondation Rive-Neuve de Villeneuve, la présence d'animaux domestiques tels que chiens, chats ou rongeurs en bonne santé n'a aucune incidence sur le risque qui existe, mais qui reste très faible, de développer une maladie infectieuse (zoonose) si les précautions de base sont respectées:

  • l'animal doit être en bonne santé, un suivi vétérinaire deux à quatre fois par année doit être effectué ainsi qu'un suivi des vermifuges et des parasites;
  • certaines précautions sont à prendre, comme le lavage des mains et les désinfections avant chaque soin.

 

Les patients allergiques aux poils, aux sécrétions ou déjections sont écartés du programme des soins au contact de l'animal. Certaines personnes peuvent être allergiques au chien, par exemple, et non au lapin. C'est pourquoi je propose cette pratique avec ces deux animaux.

 

La présence de l'animal est un complément aux soins infirmiers et ne sera pas facturé. Une séance de zoothérapie peut être demandée en supplément aux soins et sera alors facturée séparément.