POUR QUI?

La zoothérapie s'adresse à toute personne en souffrance physique ou psychique désirant effectuer un travail thérapeutique avec l'animal. Il faut bien préciser que les animaux ne guérissent pas: ils contribuent à améliorer les choses, à les stabiliser et à freiner les régressions.

 

Le mot zoothérapie provient des racines grecques «zoo» (animal) et «therapia» (cure, soin). Cette thérapie peut être suivie par des personnes de tout âge. En fonction de celui-ci, elle peut s'adapter sans difficultés afin de correspondre au besoin de la personne. En revanche, comme toute thérapie, elle connaît également certaines limites dans son application ainsi que dans son efficacité. Les allergies et les comportements agressifs envers les animaux en font partie.

 

Etant au bénéfice d'une formation spécialisée en pédiatrie, j'ai développé une activité thérapeutique spécifique aux enfants et adolescents en souffrance psychique et physique.

 

ET LE RÔLE DE L'ANIMAL?

La zoothérapie s'appuie sur les qualités naturelles de l'animal à ne porter aucun jugement sur la personne, à l'accepter telle qu'elle est et à lui apporter un contact affectif. Il sait également se taire et n'éprouve pas le besoin de comprendre et d'analyser.

 

Pour que le lien avec l'animal soit sain et équilibré, il est primordial que la rencontre se fasse de manière douce et adaptée à chacun. Le but est d'apporter à l'enfant ou à la personne en difficulté un contact privilégié avec l'animal pour l'aider à surmonter son handicap, à favoriser son adaptation et à briser son isolement.