Soins infirmiers » Le rôle de l'animal

 

LE RÔLE DE L'ANIMAL
DANS LES SOINS INFIRMIERS

La présence d'un chien auprès de personnes atteintes d'une maladie grave est porteuse d'espoir. Elle aide à mieux accepter la maladie et la convalescence qui s'y rapporte.

 

La maladie, qu'elle touche un enfant, un adulte ou une personne âgée, amène fréquemment un repli sur soi, sur sa souffrance et sur ses anxiétés. La présence du chien, de par sa réceptivité au contact et à la relation à l'autre, va redonner un sentiment de confiance affective à la personne malade.

 

La relation privilégiée entre l'enfant ou la personne malade et l'animal sera bénéfique au contact avec le monde médical et rend plus acceptables les traitements médicaux parfois douloureux.

 

L'ANIMAL: UNE AIDE
THÉRAPEUTIQUE PRÉCIEUSE

La présence d'un animal lors des soins va amener à:

  • créer une atmosphère familiale;
  • stimuler l'interaction sociale et la communication verbale;
  • encourager l'expression des émotions positives et négatives;
  • réduire l'angoisse et l'anxiété face au traitement parfois douloureux;
  • apporter une activité positive visant à réduire la solitude, l'ennui et l'isolement;
  • augmenter le bien-être physique et psychique tout en diminuant la douleur;
  • apporter une meilleure réceptivité aux traitements;
  • créer une complicité avec ce compagnon à quatre pattes et une atmosphère positive.

 

L'animal, de par sa simple présence, est une source de créativité, de surprise et d'humour. Le fait de lui parler et de le caresser permet de diminuer la tension artérielle de la personne.

 

L'animal ne constitue pas une cure en soi mais permet à la personne malade de diminuer ses réticences et son stress, tout en augmentant sa réceptivité aux soins. Il lui permet également de partager un moment d'affection et d'attention.